A l’occasion des travaux de requalification des places du centre ancien, des restes du cimetière médiéval de Saint-Maclou ont été découverts sur la place du Grand Martroy.

 Pontoise recèle un passé historique dont nul n’ignore. Lors des travaux de réhabilitation de la place du Grand Martroy, les ouvriers ont découvert, le 6 mars dernier, des traces du cimetière médiéval, qui ceinturait la cathédrale Saint-Maclou. Des recherches plus approfondies ont donc été entamées. Le service archéologie de la ville de Pontoise missionné par le service départemental d’archéologie du Val d’Oise, l’association des étudiants en archéologie du Val d’Oise et quelques bénévoles pontoisiens ont retroussé leur manche ensemble.

Des ossements ont été retrouvés

 Les fouilles ont révélé, pour l’instant, des ossements, des restes d’une statue polychrome et d’une tête d’ange datant probablement du XIVème siècle, qui devaient orner l’extérieur ou l’intérieur de la cathédrale. Les fouilles ont également permis de retrouver la trace de l’ancien pavage de la place datant du XIXème siècle. Les recherches, qui sont sous la direction de Jean-Marc Gouedo, conservateur en chef à la DRAC d’Ile de France devraient se terminer vers le 1er avril et ne devraient pas retarder le chantier. Ces travaux avaient notamment pour but de rendre plus esthétique, plus convivial et plus animé le lieu.