Aux lendemains du second des élections régionales, le jeune parti créé par Robert Hue se félicite des résultats obtenus « par la gauche francilienne, départementale et argenteuillaise ». « Après seulement quelques mois d’existence, la raison d’être du MUP est confortée avec l’élection de Marie Jo Cayzac » au conseil régional, indique le MUP 95 dans un communiqué.

 Pour le Mouvement Unitaire Progressiste, les résultats de la gauche à l’élection régionale en Ile-de-France « sont un point d’appui important à la nécessaire résistance à mener contre les politiques des gouvernements Sarkozy ». Le parti lancé par Robert Hue, se positionne aujourd’hui comme « le porte voix » des organisations syndicales au sein de l’assemblée régionale.

En 12e position sur la liste de gauche présentée au second tour, Marie-José Cayzac est la seule élue MUP à siéger au Conseil régional.