Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4


/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

 Florent Amodio avait promis de « faire le show » après sa décevante performance sur le programme court (15e) des championnats du monde de patinage artistique. Hier soir sur la glace de la patinoire de Turin (Italie), le Valdoisien n’a pas déçu lors de son programme libre. Le protégé de Bernard Glesser a lancé ses dernières forces dans la bataille pour prendre la 13e du libre avec un score de 128,94. Malgré trois erreurs (un triple axel transformé en double, un autre retourné et un lutz simplifié), le champion de France s’est mis le public dans la poche grâce à une grosse énergie et une réelle volonté d’interaction avec le public. Cette performance de 197,25 points ne lui permet toutefois pas de bouger de sa 15e place acquise lors du programme court. Le patineur de Cergy-Pontoise va désormais prendre des vacances bien méritées avant de repartir de plus belle avec de hautes ambitions pour la saison prochaine.