Du 2 au 30 avril, la médiathèque Maupassant accueille deux artistes pour un « Expo’art » exceptionnel : Yvette Mallet et Alain Dambès. Les deux plasticiens, préférant le style figuratif, s’inspirent de ce qui les entoure, ce qu’ils aiment, la nature ou la ville. Les amateurs de détails et de précision seront comblés.

 La ville de Bezons organise environ tous les deux mois une exposition à la médiathèque Maupassant. Ces événements appelés Expo’art permettent à des artistes de montrer leur travail aux Bezonnais. Pour le mois d’avril, la médiathèque reçoit Yvette Mallet et Alain Dambès.

Alain Dambès


« Je ne sais pas si on peut dire que je suis un artiste » annonce d’emblée Alain Dambès. C’est peut-être parce qu’il peint depuis seulement une dizaine d’années. « Mon style est figuratif. Je m’inspire des paysages, de mon environnement », explique-t-il. Ses premiers tableaux représentent le plus souvent des bords de mer. Puis le peintre s’inspire peu à peu de son environnement urbain : les sites industriels abandonnés, les graffitis… Mais ce qui le caractérise le plus, c’est l’attachement au détail. « Je fais un travail très « léché ». Pour cette raison, je ne fournis pas beaucoup de tableaux. Seulement 5 ou 6 par an. » Pourtant la peinture a toujours fait partie de la vie d’Alain Dambès. Petit, il était attiré par cet art et plus tard il choisit un métier en rapport avec cet univers : peintre en lettres. Un métier qui a beaucoup évolué depuis ces dernières années. « Je travaillais à la main, je peignais des lettres pour la publicité et le cinéma. C’est là que j’ai observé des décorateurs et leurs techniques de travail. Ensuite l’informatique est arrivé. Maintenant, tout se fait sur ordinateur. » En 1998, son temps partiel lui permet de se consacrer plus sérieusement à la peinture. Peinture à l’huile, pastel, aquarelle, dessin… l’artiste touche à tout. Photographe aussi, il s’en sert pour figer la réalité et la peindre. Parfois en retouchant ses clichés sur ordinateur. Toujours avec un grand souci des détails.

Yvette Mallet


« Au fil de mes promenades, je suis toujours à la recherche d’un tableau, je recherche le motif et je prends des photos. Mais je ne peins pas en nature. Je ne suis pas assez rapide ! » Yvette Mallet aime aussi la nature, la forêt, les bords de mer, reproduire la réalité. Elle crée son espace. Un clic, une photo, un tableau. Parfois avec quelques petits rajouts pour donner un détail intéressant, une coque de bateau échouée. C’est un peu une quête du paysage parfait qui d’ailleurs se construit doucement dans son imagination. « J’ai essayé de dériver, de faire autre chose, mais je prends moins de plaisir. Parfois pour une commande je le fais quand même. » Son outil de prédilection ? La peinture à l’huile. « Certains disent que ça ne sèche pas assez vite. Moi j’en tire partie pour faire des fondus, chose impossible avec de l’acrylique. »  L’artiste aime aussi partager sa passion. Depuis plusieurs années, elle fait partie de l’association Arc-en-ciel dont elle a été trésorière, présidente et professeur pour les enfants. Maintenant d’autres ont pris la relève mais Yvette Mallet n’est jamais très loin pour donner un conseil, encourager les nouveaux et les guider. Plasticienne également, elle prépare les 10 ans du collectif en juin. Le thème : le grand format ! Un challenge impressionnant à relever.

Expo’art du 2 au 30 avril
Médiathèque Maupassant
64, rue Édouard-Vaillant
Vernissage le 2 avril à 18 h 30
Entrée gratuite
mardi de 14h à 18h30
mercredi de 10h à 18h30
vendredi de 14h à 18h30
samedi de 10h à 18h