Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4


/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

 Les filles de Cergy-Pontoise ont de nouveau conforté leur deuxième place de la Division 2 en venant à bout de Besançon 19 à 17 à domicile ce week-end. Les protégées de Roch Bedos possèdent désormais une marge de neuf points d’avance sur Bègles et Octeville, les deux premières formations actuellement privées de montée en Elite. Chez les hommes de Saint-Gratien-Sannois, les problèmes ne sont pas les mêmes. La formation valdoisienne a été étrillée 31 à 16 sur le parquet de Massy et voit ses rêves de maintien s’atténuer peu à peu. Saint-Ouen-l’Aumône est en bonne voie pour faire le chemin inverse grâce à sa nouvelle victoire 18 à 32 à Bois-Colombes. Les Valdoisiens sont plus que jamais leaders de leur poule de Nationale 2.