À l’origine de ce spectacle il y a ce coup de coeur de deux artistes pour ce monologue, signé Jean-Luc Lagarce, qui s’inspire d’un ouvrage de bonnes manières écrit par une baronne allemande pour parer à toutes les situations de la vie (naissance, mariage, mort…).
VOtv a reçu en plateau Frédérique Wolf-Michaux, conceptrice du projet, et Jean-Joël Le Chapelain, le directeur de l’apostrophe.

Frédérique Wolf-Michaux a choisi de faire sienne cette pièce d’une drôlerie contagieuse qu’elle voit comme « une véritable partition jubilatoire pour actrice ». Et pour mieux nous en faire découvrir toutes les subtilités elle la met en scène à deux voix. Avec Dalila Khatir, chanteuse et comédienne comme elle, elle nous compose une sorte de personnage bicéphale qui déclame et chante le texte, tantôt à l’unisson, tantôt dans la différence. Et c’est effectivement jubilatoire !

A voir à L’apostrophe-Théâtre des Arts

    . lundi 29 mars, 20h30
    . vendredi 2 avril, 20h30
    . lundi 12 avril, 20h30
    . lundi 19 avril, 20h30
    . vendredi 23 avril, 20h30
    . lundi 26 avril, 20h30
    . vendredi 30 avril, 20h30
    . lundi 3 mai, 20h30
    . lundi 10 mai, 20h30

Réservations : www.lapostrophe.net


http://www.dailymotion.com/embed/video/xcsixq