L’Université de Cergy-Pontoise deviendra prochainement un pôle européen de référence dans le domaine du diagnostic moléculaire. Une discipline très novatrice qui permet notamment de mieux diagnostiquer certaines maladies, comme la sclérose en plaque. Une quarantaine de chercheurs travaillent actuellement dans cette discipline, avec des applications multiples, dans la cosmétique, l’agro-alimentaire ou encore la lutte contre le dopage. Une expertise que l’Université de Cergy-Pontoise veut mettre à profit dans un important projet européen de laboratoire, ELITE, qui devrait faire du Val d’Oise un pôle d’excellence dans le domaine du diagnostic moléculaire.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xculb0