Normal.dotm
0
0
1
341
1948
demo
16
3
2392
12.0

0
false

18 pt
18 pt
0
0

false
false
false

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Table Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:12.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ascii-font-family:Cambria;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Cambria;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Pas de répit pour Jean-Paul Huchon, le Président de la région Ile-de-France. Aussitôt réélu, le 26 mars dernier, le voilà de nouveau sur le terrain pour présenter les premières mesures de sa mandature. Et c’est dans un centre pour jeunes en difficulté d’Eragny-sur-Oise qu’il a décidé de se rendre pour annoncer 3 grands projets à destination des jeunes franciliens concernant le transport,  le logement et la santé.

 Promesse tenue pour Jean-Paul Huchon. C’est en effet dans un centre d’insertion pour jeunes (Césame) qu’il a souhaité revenir pour annoncer ses 3 premières mesures depuis sa réélection. Jean-Paul Huchon était déjà venu en décembre dernier, en pleine campagne électorale pour écouter les stagiaires en insertion professionnelle d’Eragny-sur-Oise… un dialogue qui a débouché sur des mesures concrètes, alors Jean-Paul Huchon a décidé de revenir leur annoncer en priorité.

 

La première mesure de Jean-Paul Huchon concerne les conditions d’insertion des jeunes franciliens dans la vie professionnelle, en mettant l’accent  sur une difficulté de taille : l’accès au transport.  En plus des « chèques mobilités » pour faciliter des déplacements ponctuels, Jean-Paul Huchon propose la gratuité des transports pour les jeunes en insertion pour leur permettre, par exemple, un accès sur plusieurs mois à des formations.  Les deux autres propositions toucheront tous les jeunes franciliens de moins de 26 ans : la première est une caution locative versée par le Conseil régional pour un meilleur accès au logement et la seconde concerne la prise en charge d’une mutuelle santé, souvent trop chère pour les jeunes. Des mesures qui  trouve un accueil positif dans ce centre d’insertion.

 

 Pour ne pas décevoir les attentes des jeunes, Jean-Paul Huchon sait qu’il doit faire vite pour mettre en place ces mesures. Pour cela le président réélu de la région Ile-de-France compte sur son nouveau vice-président chargé du dossier, le valdoisien Emmanuel Maurel : les principales mesures devraient être effectives en septembre ou octobre 2010

 

Ces 3 projets n’ont pas encore été précisément chiffrés. Jean-Paul Huchon parle de plusieurs dizaines de millions d’euros, le nombre des bénéficiaires reste encore à estimer : la seule mesure concernant la gratuité des transports pour les jeunes en insertion concerne déjà plus de 150 000 personnes.

 

Christophe Rigaud