Double lapsus du préfet du Val d’Oise devant la caméra de VOtv. A l’occasion du renouvellement d’une convention de partenariat entre la préfecture et la Poste pour renforcer la sécurité aux alentours des bureaux de poste, Pierre-Henry Maccioni, interrogé sur la baisse des effectifs de police dans le département, a tenu à démentir cette affirmation. « Les effectifs de police ne baissent pas dans le Val-de-Marne » a-t-il indiqué. A ce premier lapsus s’est ajouté un deuxième. « J’estime que les fonctionnaires de police ou les militaires de la gendarmerie sont plus utiles sur le terrain que dans les brigades ou dans les bureaux de police, ce qui est de moins en moins le cas et qui ne sera plus du tout le cas dans le Val-de-Marne » a-t-il poursuivi. La troisième tentative sera la bonne, lorsque le préfet évoque les moyens « très importants » de la police… « dans le Val d’Oise ». Ouf! Il faut dire que l’ancien préfet de la Réunion, installé depuis à peine deux mois dans le département, a comme beaucoup de hauts fonctionnaires, parcouru une bonne partie de la France au gré de ses affectations. Et il y a visiblement de quoi s’y perdre. 

http://www.dailymotion.com/embed/video/xcvjij