La Ligue des Droits de l’Homme du Val-d’Oise tire la sonnette d’alarme sur la situation des Roms. Elle organisait avec plusieurs associations une conférence de presse jeudi 22 avril. Devant le constat de la dégradation de leurs conditions de vie sur tout le territoire, les militants ont décidé de hausser le ton. Ces derniers mois, plusieurs camps du Val-d’Oise ont été déplacés. Le dernier en date, le Hameau de Liesse à Saint-Ouen l’Aumône. L’année dernière, les Roms habitant ce camp avaient obtenu de la justice d’y rester pour l’hiver. Depuis le retour des beaux jours, ils risquaient de se faire expulser.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xd1u35