La billetterie était ouverte, les artistes programmés et pourtant le Furia Sound Festival 2010 prévu à la base de loisirs de Cergy-Pontoise n’aura pas lieu. « Contraints et forcés », les organisateurs viennent de prendre la douloureuse décision d’annuler l’édition des 5 et 6 juin prochains. Olivia Ruiz, Senseverino, Ska-P ou encore Emir Kusturica étaient notamment annoncés. L’association Vivre Vite qui organise l’évènement dénonce « un acharnement » des pouvoirs publics. « Ils veulent la mort du festival » poursuit le communiqué Elle donne cependant rendez-vous avant la fin 2010 pour la 14ème édition du Furia Sound Festival sur un nouveau site du Val d’Oise.

 C’était sans doute une bataille perdue d’avance. Malgré le retrait de la subvention de 400 000 euros que la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise accordait au festival, les organisateurs comptaient maintenir l’édition 2010 du Furia. Un « désengagement tardif et brutal » qui obligeait l’association Vivre Vite à réduire de moitié le budget prévu pour cette 14e édition.

Après l’annonce de la programmation et l’ouverture de la billetterie, les doutes persistaient. Dans l’édition du 28 avril du Parisien Val d’Oise, Dominique Gillot, présidente de la base de loisirs de Cergy où devait se tenir la manifestation mais aussi vice-présidente PS du conseil général et l’agglomération de Cergy-Pontoise, exprimait ses inquiétudes quant à sa tenue. Elle expliquait notamment au quotidien que la base de loisir n’avait pas reçu de dossier concernant l’organisation du festival les 5 et 6 juin. Une affirmation à laquelle rétorque Vivre Vite que les dates festival étaient « d’ailleurs annoncées dans la plaquette 2010 de la base des loisirs de Cergy. »

« L’acharnement continue »

Selon les organisateurs, les élus de l’agglomération de Cergy-Pontoise serait même aller plus loin en contactant le réseau de billetterie de la FNAC « pour semer le doute sur l’organisation du festival. » « Ces élus lui ont également transmis un courrier adressé au préfet signé par Dominique Lefebvre (président de CACP), Dominique Gillot (vice présidente aux finances de la CACP et maire d’Eragny Sur Oise) et Jacques Feyte (Vice président à la culture de la CACP et maire de Neuville) dans lequel ils affirment que sans le soutien de la CACP, le festival ne peut pas se dérouler dans des conditions de sécurité satisfaisantes » affirme le communiqué de presse.

« Ils veulent la mort du festival »
 
Différents courriers envoyés au préfet du Val d’Oise et à la FNAC, des déclarations dans la presse, pour les organisateurs du festival « leur acharnement » ne fait aucun doute sur « leurs intentions». « Ils veulent la mort du festival peu importe les moyens » commentent-ils.

Ils ont donc pris aujourd’hui la décision « douloureuse » d’annuler l’édition des 5 et 6 juin prochains « afin de ne pas mettre davantage en difficultés toute la chaine organisationnelle du festival (artistes, prestataires techniques, billetterie). »

L’organisation indique que les billets seront remboursés auprès des points de vente. Elle informera les spectateurs de la procédure à suivre dans les prochains jours et, surtout, l’association donne « rendez-vous pour la 14ème édition du Furia Sound Festival qui se déroulera sur un nouveau site du Val d’Oise avant la fin 2010. »