Ce vendredi, sera inauguré le nouveau commissariat d’Ermont, financé à 80 % par la communauté d’agglomération Val-et-Forêt, la région et le département. L’investissement de l’Etat, « dont c’est pourtant la responsabilité » précise le Conseil général du Val d’Oise, est donc réduit à 20%. « Ceci n’empêche pourtant pas le Premier ministre et le Sénateur-Maire d’Ermont de tenter de récupérer cette réalisation au seul profit de l’UMP » commente Didier Arnal.

 Voilà un point sur lequel le président PS du Conseil général du Val d’Oise et l’un des conseillers généraux d’opposition, Jean-Pierre Enjalbert (DLR) sont d’accord : l’ouverture du nouveau commissariat d’Ermont fait l’objet d’une

récupération politique. Car malgré une faible participation de l’Etat dans ce projet, le Premier ministre vient l’inaugurer en grande pompe. « Au mépris de tous les usages républicains, ils ont décidé de façon autoritaire d’interdire toute expression aux collectivités locales qui ont financé cet équipement » note le socialiste Didier Arnal, qui tient à rappeler que « les collectivités locales représentent 75 % de l’investissement public dans notre pays. »

Une polémique sur fond de réforme territoriale

Il suggère ainsi au chef du gouvernement et au sénateur-maire UMP d’Ermont, Hugues Portelli, de « s’interroger sur les conditions dans lesquelles commissariats ou gendarmeries pourront être demain implantés dans notre département comme dans le reste du pays si les collectivités locales continuent à être asphyxiées financièrement, voire menacées de suppression. »

Pour Didier Arnal, « avec la suppression de la taxe professionnelle, la réforme des collectivités locales et la dette de l’État à l’égard des départements (120 millions d’euros dans le Val d’Oise), le gouvernement met en péril l’investissement des collectivités locales. Incapable de s’y substituer, l’État en est réduit à une opération de récupération politique. Ce n’est pas à la hauteur des légitimes aspirations des Valdoisiens à bénéficier d’équipements et de services publics de qualité. »