Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4


/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

Le Cergypontain Jérémie Mion est l’un des grands espoirs du nautisme français dans la catégorie des 470. Rencontre avec un sportif de haut niveau valdoisien pas comme les autres.

VOnews.fr : Jérémie Mion, vous êtes originaire de Cergy-Pontoise et pourtant vous pratiquez une discipline de voile, le 470. C’est un peu surprenant, non ?

Jérémie Mion : Oui, sans doute au premier abord. Mais en réalité, j’ai bien débuté la voile dans le Val d’Oise au sein d’une classe à horaire aménagé. J’ai d’abord fait de l’Optimist avant de passer sur L’Equipe puis sur 420. Et aujourd’hui, je pratique sur un 470 qui est un dériveur en double de 4m70 de long. Depuis septembre 2008, je fais équipe avec Sofian qui vient d’Antibes. Nous sommes ensemble toute l’année au pôle France de Brest. Nous nous entrainons à raison de 4 fois par semaine. L’objectif final est clair : les Jeux Olympiques dès 2012 malgré notre jeune âge (ndlr : les deux partenaires ont 20 ans).

VOnews.fr : Pouvez-vous revenir sur votre saison 2009-2010 ?

Jérémie Mion : Actuellement, nous restons sur une dynamique positive. Nous avons fini 5e en mars de la semaine olympique de Palma. Fin avril, nous avons pris la 10e place lors de la semaine olympique française. Du coup, on occupe le 12e rang au classement mondial provisoire, ce qui est plutôt bien par rapport à nos objectifs. Cette position nous place deuxième meilleur équipage français.

VOnews.fr : Quels sont vos prochains objectifs ?

Jérémie Mion : Dans une semaine, on part à Medemblick en Hollande pour une autre semaine olympique en Sénior. Et puis, nous tenterons de faire une belle place lors des championnats jeunes car nous sommes dans notre dernière année. Pour nous suivre, n’hésitez pas à aller surfer sur notre site internet www.470-fra27.fr.

Propos recueillis par Fabien Madigou