Le ministre de l’Immigration, Eric Besson s’est rendu à Argenteuil ce jeudi matin pour dévoiler des mesures en faveur de l’intégration des femmes immigrées. Mais avant de faire la visite des locaux de l’association AFAVO qui donne notamment des cours d’alphabétisation à ces femmes, le ministre est allé à la rencontre d’autres associations sur la dale d’Argenteuil. Un déplacement peu apprécié du maire socialiste Philippe Doucet. « Encore une fois, un membre du gouvernement n’a pu résister à l’attractivité touristique du site, reconnu au sein des cabinets ministériels pour offrir un décor à des déclarations sans lendemain » a déclaré l’élu. Pour Faouzi Lamdaoui, conseiller municipal d’Argenteuil, cette visite est une « provocation ». « Au lieu d’orienter les projecteurs sur les enfants d’immigrés, acteurs des hautes sphères scientifiques, économiques et administratives, il laisse à penser, en choisissant un centre d’alphabétisation que les immigrés, dans leur ensemble, sont des illettrés », écrit-il. « Ces termes sont injurieux pour le Ministre, mais c’est leur but, donc pas d’étonnement. En revanche, ils sont aussi insultants pour les associations d’entraide qui accueillaient le Ministre » glisse de son côté, Philippe Métézeau, conseiller general UMP d’Argenteuil.

 « Encore une fois, une partie du Val-d’Argent-Nord, un des six quartiers de la troisième ville d’Ile-de-France, a été stigmatisée, faisant l’objet d’une opération médiatique pour rien. » La visite improvisée par Eric Besson sur la dalle d’Argenteuil fait sortir le maire d’Argenteuil de ses gonds. « Une visite organisée à la dernière minute et à l’insu de tous, y compris des autorités publiques… Quelques représentants associatifs argenteuillais, dépêchés à l’improviste ont servi de figurants » commente l’édile qui qualifie ce déplacement de « petite opération qui fait perdre du temps. »


Pourtant à l’origine, le ministre de l’Immigration et de l’Intégration venait rendre visite à l’association pour l’accompagnement et la formation des femmes et des familles (AFAVO). Un déplacement pour annoncer des mesures en faveur de l’intégration des femmes immigrées. Dans les locaux de l’AFAVO qui donne notamment des cours d’alphabétisation à ces femmes, le ministre a annoncé que l’Etat allait accorder plus de moyens aux associations oeuvrant à ces actions d’intégration. Le budget devrait passer de 3 millions d’euros en 2009 à 5 millions en 2010. Eric Besson a également annoncé « l’ouverture des formations linguistiques du contrat d’aide et d’insertion (CAI) à des femmes arrivées en France avant la généralisation de ce contrat. »


Le choix de l’association fait également débat. Pour Faouzi Lamdaoui, conseiller municipal d’Argenteuil et ancien secrétaire national du PS à l’Egalité,  « le ministre véhicule et propage une vision coloniale de l’immigration ». Ce membre du conseil national du Parti Socialiste « rappelle que la vision du gouvernement auquel appartient Eric Besson concernant l’immigration, c’est la France éternelle des années 1950 et le temps béni des colonies. »


Cette pluie de « communiqués vengeurs » n’a pas tardé à faire réagir la droite argenteuillaise. Philippe Métézeau fait remarquer que Faouzi Lamdaoui n’était pas present lors de cette visite ministérielle et que le maire n’est resté que « 2 ou 3 minutes après avoir accueilli le ministre à sa descente de voiture. » « S’ils avaient assisté à l’ensemble de la visite il aurait entendu parler de lutte contre les mariages forcés, de discrimination raciale à l’embauche, des actions à organiser vis a vis des hommes, de l’intégration par l’école, et de bien d’autres questions bien éloignées de leur esprit partisan et sectaire » commente l’élu d’opposition.