Entamé il y a quatre mois, le procès du crash du Concorde s’est terminé ce vendredi après la plaidoirie de la défense de Continental Airlines, l’un des six prévenus. Deux de ses employés et trois anciens cadres français de l’aéronautique étaient également jugés. Le tribunal correctionnel de Pontoise rendra le 6 décembre son jugement a annoncé vendredi 28 mai la présidente Dominique Andréassier. La catastrophe avait fait 113 morts le 25 juillet 2000 à Gonesse.