Le collectif "Vérité et Justice pour Ali Ziri" organise une soirée hommage à ce retraité algérien décédé en juin 2009, deux jours après une arrestation houleuse. Ce rassemblement, qui aura lieu de 16h à 23h à la salle Jean-Vilar à Argenteuil, se veut aussi "un hommage à toutes les victimes des violences policières". L’affaire Ziri a été évoquée dans le dernier rapport d’Amnesty International sur la situation des droits de l’homme dans le monde.  
Une dizaine d’artistes et plusieurs personnalités et représentants d’associations de défense des droits de l’homme sont attendus à cette soirée.

Les organisateurs rappellent qu’une instruction est en cours pour « coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ».

"Malgré ces faits graves, les fonctionnaires soupçonnés d’avoir causé la mort d’Ali Ziri n’ont été ni suspendus, ni déplacés. Au contraire, c’est Arezki Kerfali, 62 ans, invalide à 60 %, qui conduisait la voiture, qui comparaît le 24 juin prochain au Tribunal correctionnel de  Pontoise  pour « outrage ». Arezki Kerfali, suite à cette interpellation violente, présente toujours des séquelles. C’est inacceptable !", dénonce le collectif "Vérité et Justice pour Ali Ziri" qui a donc décidé d’amplifier sa mobilisation en organisant une soirée hommage à "Ali Ziri et à toutes les victimes des violences policières".

Au programme:

16h-19h : Film et Débat

►Film « Ali Ziri, vie et mort d’un chibani. »

►Interventions : Mouloud Aounit (MRAP)

Matthieu Bonduelle (Syndicat de la Magistrature)

Erik Blondin (Syndicat Sud-Intérieur Police)

Patrick Delouvin (Amnesty International)

Jean-Pierre Dubois (LDH, à  confirmer)

Geneviève Pruvost (CESDIP-CNRS)

Un représentant du GISTI   
                                                             

19-23h : Soirée Artistique

AKli D., Salim, Houari Aouinet, Aryles, Groupe  

Tissekkourine, Jil El Ghiwane, Cheb Fayçal,

Amirouche Azizi