« Rendez-nous nos 120 millions ! » C’est ce que Didier Arnal, président PS du Conseil général du Val d’Oise et les élus du département iront dire à François Fillon, jeudi 8 juillet. Ils déposeront à Matignon les 22 800 cartes que les Valdoisiens ont renvoyées au Conseil général pour réclamer au gouvernement leur dû.

 Les cartes sous forme de « ticket de caisse », adressées aux habitants du Val d’Oise par le Conseil général début juin, seront déposées à Matignon ce jeudi. Un coup de com justifié pour le socialiste Didier Arnal. « L’afflux des réponses montre à quel point nos concitoyens sont conscients des dangers que le gouvernement fait courir aux services publics de proximité » estime le président du Conseil général.

Car le « ticket de caisse » atteint les 120 millions d’euros. Cette somme représente selon le Conseil général « le financement, non transféré de l’Etat, des missions transférées, elles, au Val d’Oise. » « 120 millions d’euros, c’est l’équivalent de 12 collèges neufs, plus d’un an de RMI et RSA pour les bénéficiaires valdoisiens et plus de deux ans d’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) pour les Valdoisiens les plus âgés » précise un communiqué.