"Je suis candidat à ma succession", déclare à VOnews François Longchambon avant de souligner qu’il n’entend pas s’imposer parce qu’il est le conseiller général sortant.

"J’accepte tout à fait les primaires. C’est le jeu de la démocratie et le système permet d’avoir un vrai consensus autour d’un candidat. De toute façon, il s’agit de mettre le meilleur face à M. Detton (le maire apparenté PS de Montmorency qui n’ s’est pas officiellement déclaré)".

L’UMP et l’UVO n’ont investi pour l’heure que neuf des dix-neuf candidats qui se présenteront en mars prochain.

Candidats à ce jour investis par la droite : Marie-Christine Cavecchi à Franconville; Xavier Péricat à Argenteuil-Ouest; Arnaud Bazin à Beaumont-sur-Oise (sortant); Patrick Barbe à Herblay (sortant); Jean Pichery à Marines (sortant); Marie-Evelyne Christin à Sannois; Jacques Kas à Sarcelles-Nord-Est; Daniel Desse à Viarmes (sortant) et Maurice Lefèvre à Garges-Est.

Autres cantons renouvelables en attente de leur candidat (UMP – UVO) : Argenteuil-Nord, Beauchamp, Eaubonne, Ecouen, Gonesse, Magny-en-Vexin, Montmorency, Saint-Ouen-l’Aumône, Sarcelles-Sud-Ouest, Vallée-du-Sausseron.