Le billet d’entrée au nouveau musée archéologique Archéa, à Louvres, donne aussi accès aux vestiges d’un château médiéval détruit durant la guerre de Cent ans. Le chantier des fouilles du château d’Orville est  situé à 900 mètres du musée.
Ce château fut détruit pendant la guerre de Cent ans par les troupes françaises afin qu’il ne passe pas aux mains des Anglais.

 Le terrain, sur lequel se déroulent les fouilles, est depuis 2006 la propriété de la Communauté de communes Roissy Porte de France, et fait l’objet de fouilles chaque été depuis 2001. Ces recherches ont permis de reconstituer la configuration probable du château fort qui connaît plusieurs phases de fortifications aux XVIIIe et XIVe siècles et de découvrir une importante collection d’objets comme une girouette en métal ou la chaîne du pont-levis.

Dans le cadre de visites guidées, ce site permet de découvrir le travail des archéologues, les vestiges du siège mais aussi les activités quotidiennes des paysans du Pays de France au début du Moyen Âge via des reconstitutions.

Cette fouille, menée sous la direction de F. Gentili (INRAP), réalisée par des membres de l’INRAP et des étudiants bénévoles, est organisée par Roissy, Porte de France avec l’aide du GRHALP. En plus de partenariats avec l’Office national des forêts et le CNRS, elle reçoit un soutien financier de l’État  (SRAIF), du Conseil général du Val d’Oise (SDAVO).

http://www.dailymotion.com/embed/video/xernl3