Il a suffi de l’annonce de la tenue d’une conférence de presse du député UMP et ancien maire d’Argenteuil, ce mercredi matin, pour que soit relancée l’hypothèse de sa candidature aux élections cantonales. Hypothèse que viendrait valider le calendrier local de l’UMP : lundi 20 septembre, il sera question des cantonales lors d’une réunion des militants du parti présidentiel sur la ville. C’est surtout la promesse d’une affiche Philippe Doucet (conseiller général sortant et maire PS) contre Georges Mothron qui semble exciter les partisans de l’hypothèse. Le match revanche des dernières municipales. Pour l’heure, Georges Mothron est injoignable et ses principaux lieutenants se montrent peu bavards. Jusqu’à mercredi, promettent-ils. Pour l’affiche Mothron/Doucet, reste aussi à connaître les intentions du maire socialiste et conseiller général qui, lui aussi, entretient le suspense.

 Georges Mothron ne s’exprimera pas avant sa conférence de presse. “Il n’est absolument pas joignable avant mercredi matin”, fait savoir son attaché parlementaire. Le député UMP du Val-d’Oise est actuellement à Marseille pour la 8e université de La Défense. Et ses anciens adjoints en mairie d’Argenteuil ne prennent la parole qu’à mots pesés. Georges Mothron va beaucoup s’engager dans les prochaines élections, pour Argenteuil et le Val-d’Oise”, lâche Philippe Métézeau. Le conseiller général n’en dira pas plus sur une potentielle candidature de Georges Mothron. “C’est une décision personnelle, c’est une question de courtoisie”. Xavier Péricat ne s’aventure pas non plus à parler à la place du député, mais donne une piste: “Il est de loin le meilleur candidat que nous ayons eu sur les élections depuis 20 ans”.

Les deux lieutenants de Geoges Mothron tombent d’accord pour dire que la partie est jouable pour la droite sur les deux cantons. “C’est très ouvert ! Ce ne sera pas des candidatures de témoignage”, souligne Philippe Métézeau. Et Xavier Péricat, candidat sur Argenteui-Ouest, de prédire que “la majorité du Conseil général risque de se jouer à Argenteuil. C’est aussi l’enjeu de ces élections”.