En pointe au niveau mondial dans le domaine de l’intelligence embarquée et la mécatronique, le Val d’Oise lance la création d’un Centre régional de l’intelligence et des systèmes embarqués (CERISE 95). A l’initiative du Conseil général du Val d’Oise, ce Centre complètera ainsi d’autres mesures d’appui en faveur de cette filière.

L’Intelligence Embarquée est l’association de différentes ressources, douées de capacités d’apprentissage et d’auto-adaptation. Elle contrôle le fonctionnement de nombreux dispositifs de notre vie quotidienne et contribue à en augmenter le bien être et la sécurité, a travers les téléphones portables, les voitures, les avions, les robots industriels ou encore le matériel médical. Le Val d’Oise rassemble aujourd’hui un ensemble d’acteurs performants et reconnus par les groupes industriels, le tissu de PME et les laboratoires de recherches.

CERISE 95 sera un centre unique au niveau national et devrait favoriser la mutualisation entre chercheurs et industriels en fédérant des plates-formes technologiques pour permettre notamment aux PME d’accéder plus facilement à des moyens de R&D.

Pour la phase de démarrage, il sera implanté dans les locaux de l’IPSL.

Le Conseil général du Val d’Oise apporte en 2010 un financement de 120 000 euros au Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) Cergy-University pour appuyer sa candidature au Grand Emprunt  sur un projet d’Institut de Recherche Technologique s’appuyant sur les nombreuses ressources académiques et industrielles valdoisiennes.