Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Lucie Perrot (JCE Argenteuil) était venue chercher l’or à Samokov en Bulgarie ce week-end, à l’occasion des championnats d’Europe Juniors. Mais de retour d’une longue blessure, la vice-championne du monde en titre a sans doute manqué de rythme pour prétendre à mieux qu’une cinquième place. La protégée d’Ahcène Goudjil avait pourtant bien commencé la compétition en dominant par deux yukos et deux kokas la Bulgare Marine Nikoghosyan. Mais face à l’Autrichienne Bernadette Graf, l’Argenteuillaise n’a rien pu faire, s’inclinant deux yukos à rien.