18 partout. C’est sur ce score paritaire que les deux promus, Suresnes et Cergy-Pontoise, se sont quittés dimanche. Dans un match fade où seuls les buteurs ont su tirer leur épingle du jeu, les visiteurs valdoisiens avaient pourtant pris un court avantage à la pause (9-12). Mais les Suresnois repassent devant à la 56e minute (18-15) et ce n’est que dans l’ultime minute de jeu que Jean-Marie Peoc’h permet aux hommes de Philippe Behar de repartir des Hauts-de-Seine avec le nul. Les Verts et Jaunes restent toutefois invaincus après deux journées de Fédérale 1.