Le syndicat Unité SGP Police a publié ses « 17 d’or », une remise de prix symbolique aux pires commissariats du Val d’Oise. La palme revient au commissariat de Deuil-la-Barre, où depuis près de 8 ans, le pavillon central est bordé de 19 Algecos, autrement dit des installations provisoires au long terme. Ajoutez à cela des toilettes pour les gardés à vue situées à l’extérieur de l’établissement, une école primaire tout juste séparée d’un grillage et une grille d’accès qui ne ferme pas, et vous obtenez le « 17 d’or » dans la catégorie « hors compétition. » Une situation dénoncée par ce syndicat majoritaire chez les gardiens de la paix, dans une brochure rendue publique la semaine dernière. Si la méthode utilisée peut faire sourire, la situation est « urgente » selon le syndicat. Le reportage de VOtv.

Pour retrouver plus de détails sur ces commissariats :

Un syndicat de police épingle les commissariats du Val d’Oise

http://www.dailymotion.com/embed/video/xexidw