L’association française protection assistance personnes âgées (AFPAP) a déposé plainte auprès du tribunal de Pontoise contre la maison de retraite Zemgor à Cormeilles-en-Parisis, annonce l’AFP ce jeudi. L’association affirme dans un communiqué avoir été saisie par un médecin gériatre, dénonçant « des dysfonctionnements graves, des maltraitance et des négligences sur le plan médical, humain et sanitaire. » De son côté la directrice de la maison de retraite, contactée par l’AFP, évoque une « vraie volonté de nuire à l’établissement » et indique qu’une visite de contrôle a été effectuée en juin par l’Agence Régionale de Santé. Elle n’aurait rien révélé d’anormal, selon la directrice de cet établissement de plus de 200 résidents, qui explique avoir reçu « un rapport qui n’émet que quelques recommandations simples ». Une affirmation démentie par l’AFPAP. « Cette inspection aurait révélé qu’il n’existe aucune assurance sur le suivi des traitements et prescriptions médicales », assure-t-elle. L’enquête a été confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie d’Argenteuil.