La question du fonctionnement des caméras de vidéosurveillance sur la voie publique doit être posée au  conseil municipal d’Argenteuil ce lundi soir suite à des dysfonctionnements. En juillet dernier puis au début du mois de septembre, deux agressions dans une même bijouterie ont relancé le débat. En raison d’un problème technique les braquages n’ont pas été enregistrés par les caméras. Le propriétaire de la bijouterie est excédé, et songe même à vendre sa boutique. Regarder le reportage.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xf0js9