/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Le Mouvement Démocrate du Val d’Oise a annoncé son intention de participer au Rallye « pour exiger partout la construction de logements sociaux » ce samedi 9 octobre. Une façon d’afficher son soutien à l’initiative des municipalités d’Argenteuil, Bezons et Montigny-lès-Cormeilles.

Accompagné de nombreux adhérents, Arnaud Gibert, conseiller municipal de Bezons, Vice Président du  MoDem Val-d’Oise et responsable de la Fédération des Elus Démocrates, représentera le Mouvement Démocrate lors de cet événement.

Le Modem 95 entend ainsi « dénoncer les communes du département qui ne respectent pas la loi SRU en toute impunité et ne disposent pas des 20 % de logements sociaux prévus par celle-ci ». Le mouvement estime en effet que « le logement social doit être une priorité pour les communes de plus de 3 500 habitants » car  « les besoins de logements sont aujourd’hui plus criants qu’hier ».

Estimant « qu’une société dans laquelle on peut avoir un travail, un salaire et être SDF est une société qui va mal », le mouvement tire à boulet rouge sur certaines communes qui ne jouent pas le jeu estimant qu’elles « préfèrent arrêter la lecture de la devise qui orne les frontons de nos mairies à Liberté ; faisant l’impasse sur Egalité et surtout Fraternité ». Une façon  de rappeler que « la mixité sociale n’est pas une idée en l’air mais s’inscrit dans le droit fil de la tradition républicaine française et qu’elle est source d’enrichissement pour tous ».