/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

L’Association Française des diabétiques du Val d’Oise (afd95) organise le 23 octobre, de 14h à 18h, une rencontre entre personnes diabétiques insulinotraitées à Cergy. La maison de quartiers des Touleuses accueillera les malades afin de leur permettre de s’informer et de débattre entre elles de l’apport de la pompe à insuline externe dans la vie quotidienne et dans la prise en charge de leur maladie.

Le diabète est actuellement reconnu comme une priorité de santé en France. S’il touche déjà près de trois millions de personnes, il est surtout en pleine expansion. A l’heure actuelle, cette maladie se soigne mais ne se guérit pas.

Le diabète oblige les patients à une vigilance permanente et nécessite un traitement à vie contraignant. Le but de cette rencontre est de proposer la solution de la pompe à insuline dite « externe », reconnue actuellement comme le meilleur moyen d’obtenir un bon équilibre glycémique et permettant ainsi d’éviter les complications ultérieures.

Des patients porteurs de « pompe à insuline externe » seront présents pour évoquer leur vécu et répondre à diverses questions telles que les freins, les motivations, ou les difficultés que l’on peut rencontrer avec ce système. Ils pourront aussi donner leur avis sur les bénéfices de cette méthode à la lumière de leur propre expérience. Enfin, les patients pourront aborder des sujets tels que l’accès  à la thérapie par pompe, les centres spécialisés, le remboursement ou encore l’utilisation dans la vie courante. Le Dr SERET-BEGUE, diabétologue, sera présent pour répondre aux questions des patients et apporter le regard du professionnel de santé.

Aujourd’hui, la thérapie par pompe à insuline externe est déjà utilisée par 24500 personnes en France. Elle permet au patient diabétique une grande flexibilité en s’adaptant à son mode de vie. Actuellement, le traitement du diabète insulinodépendant impose à une majorité de patients de multiples piqûres quotidiennes. Avec la pompe à insuline externe, le nombre de celles-ci diminue : de 150 piqûres par mois à seulement 10. Ce système apporte donc une réelle amélioration dans le traitement des patients à l’heure où de plus en plus de personnes tendent à être concernées par cette maladie.