Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Les trois meilleurs clubs valdoisiens ont été défaits lors de leur rencontre de championnat respective. Fortes de leur premier succès de la saison acquis en Coupe de la Ligue à l’encontre de Besançon (34 à 32 après prolongation), les féminines de Cergy-Pontoise (Division 1) comptaient bien mener la vie dure aux impressionnantes nîmoises. Mais les protégées de Roch Bedos n’ont pas fait le poids, dominées 38 à 30 en raison d’une défense totalement absente. Chez les hommes, Saint-Ouen-l’Aumône (Nationale 1), pourtant favori, s’est fait surprendre à Montpellier (b), 35 à 29, et pointe à la onzième place de la poule 1. Leurs homologues de Saint-Gratien-Sannois (Nationale 2) ont subi leur deuxième revers de la saison sur le terrain de Bruges (28-25), nouveau leader de la poule 1 où le club valdoisien occupe la quatrième place.