Au moment où le swing manouche a gagné une légitimité dans les médias et en même temps un public toujours plus nombreux qui le plébiscite, demandez donc à un guitariste ou à un amateur du genre de vous donner un nom, un seul. Celui de Tchavolo Schmitt risque de revenir plus souvent que bien d’autres. Le réalisateur Tony Gatlif l’avait d’ailleurs retenu pour interpréter le rôle du professeur de guitare dans son film "Swing".
Il est sans doute l’un des meilleurs gardiens du panthéon Django et possède un jeu généreux, savoureux et sensible. Il sait aussi se faire compositeur habile, signant des compositions enjouées aux rythmes diaboliquement entraînant et aux introductions véhémentes, signature inimitable du guitariste. Tchavolo Schmitt, on se délecte de son jeu enflammé, improvisant sans effort à chaque instant avec tact et émotion !

Initié dès l’âge de 6 ans à la guitare par sa mère (son père, lui, pratiquait le violon), Tchavolo Schmitt développe au fil des années une virtuosité dans le style manouche dont la renommée dépasse rapidement les limites de l’Alsace, sa région d’origine, et le fait devenir un musicien influent parmi ses pairs qu’il retrouve notamment à la Porte de Montreuil ou à la Chope des Puces à Saint-Ouen, lieux mythiques du swing manouche. Il devient professionnel en 1979, année durant laquelle, après avoir quitté Paris pour un retour à ses racines alsaciennes, il rejoint le groupe "Hot Club da Sinti" pour s’y associer notamment au violoniste Wedeli Köhler, au guitariste Schmeling Lehmann et au contrebassiste Jani Lehmann. Un unique enregistrement en LP (aujourd’hui collector) verra le jour en 1981.

Sa carrière marque ensuite un temps d’arrêt pendant les années 1980, puis on le retrouve en 1993 dans le groupe "Gypsy Reunion" (avec entre autres Dorado Schmitt, Patrick Saussois et Gino Reinhardt), et il sort enfin son premier album sous son nom en 2000, avec l’amical soutien et la participation active de Romane : il s’agit d’Alors?… Voilà!. Cet album est suivi en 2001 de Miri Familia, puis en 2002 de Swing, bande originale du film de Tony Gatlif où Tchavolo Schmitt joue lui-même le rôle de Miraldo, un professeur de guitare. En 2004, Angelo Debarre s’associe à lui pour produire un disque-hommage à Django Reinhardt intitulé Mémoires, et en 2005 il sort à nouveau un album personnel intitulé Loutcha.

INFORMATIONS PRATIQUES

Renseignements et Réservations : Auvers’Jazz / Tél. 06 48 17 66 89 (répondeur) – 01 34 48 00 10
info@auversjazz.com / www.auversjazz.com
Programmateur : Rémi Waïss / w.remi@free.fr

Tarifs : 20 € (plein tarif), 15 € (étudiants et groupes), 12 € (chômeurs et RMIstes), 5 € (pass culture)
Billetterie : à la Maison de l’Ile d’Auvers-sur-Oise le soir du concert.
Billets en vente : Fnac, Carrefour, Géant, Système U, Intermarché
www.fnac.com
www.carrefour.fr– www.francebillet.com
0 892 68 36 22 (0.34 € TTC / min)

Accès : Maison de l’Ile95430 Auvers-sur-Oise
Par la route : Prendre l’autoroute A15 par La Défense ou la Porte de Clignancourt, direction Cergy-Pontoise. Prendre la sortie n°7 (Saint-Ouen-l’Aumône) puis la RN 184 vers Amiens-Beauvais. Sortie Méry-sur-Oise.
Par le train (SNCF) : Au départ de la Gare Saint-Lazare ou de la Gare du Nord, changement à Pontoise pour se rendre à la gare d’Auvers-sur-Oise.
Par le RER et le bus N° 9507 : Ligne A, direction Cergy-Le-Haut. Arrêt à la station Cergy-Préfecture puis emprunter la ligne de bus N° 9507. Descendre à Auvers-sur-Oise

Contact presse : Tél. : 01 34 48 00 10 ou info@auversjazz.com