Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Médaillés en 2008, les Sarcellois Ibrahim Gary (+84kg) et William Rolle (-67kg) n’ont pas réédité leur exploit à l’occasion des championnats du monde qui se tiennent actuellement à Belgrade en Serbie. Tout avait pourtant bien commencé pour eux. Le grand Gary a disposé du Marocain Abouyahia (1 à 0) au premier tour avant d’écarter le Jordanien Abu Afifeh sur le même score. Mais face au Biélorusse Hrachou, le pensionnaire de l’AAS Sarcelles a cédé deux points à un et n’a pas été repêché par la suite. Candidat au titre en -67kg, William Rolle a fait un peu mieux mais a vu sa route prendre fin en quarts de finale contre l’Egyptien Salem Saad (0 à 1). Le Français avait pourtant été impressionnant jusque là, dominant l’Albanais Toli (6 à 2), l’Indonésien Usia Motuty (5 à 0) puis le Tunisien Hasnaoui sur disqualification. Pour sa première mondiale chez les Seniors, le jeune (21 ans) gargeois Kenji Grillon (-75kg) a été sorti dès son premier combat face au Belge Vandeschrick, un point à zéro.