Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

L’Argenteuillais Rémi Di Girolamo a débuté les championnats du monde d’aviron aujourd’hui à Karapiro en Nouvelle-Zélande. Associé à Jérémie Azou en deux de couple poids léger, le Valdoisien a pris la deuxième place de sa série pour se qualifier directement pour les demi-finales de la compétition. 

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

 

 Opposés à deux bateaux coriaces – les Allemands Lichtschlag-Hartig (2e à Lucerne cette saison) et les champions olympiques britanniques Zac-Purchase – les Français ont réussi à devancer les rameurs d’Outre-Rhin. Ils se sont ainsi calés dans le sillage des Britanniques (1er, en 6’20’’01) et classé deuxièmes en 6’24’’79, laissant les rameurs allemands quatre secondes derrière eux. Un beau début pour ce double poids léger en constante progression qui avait souffert d’une certaine forme d’irrégularité tout au long de l’année écoulée dixit le site de la fédération française d’aviron. «  La course s’est bien passée, a analysé Rémi Di Girolamo sur le site de la fédération française d’aviron, même si je suis moyennement content. Nous ne nous sommes pas assez engagés dans la 1e partie de course. Au bout de 1000m on s’aperçoit que les Allemands subissent la course. Nous devons encore progresser en technique, mais cette course est de bon augure pour la suite de la compétition ».