La région capitale est la première région de France en nombre d’emplois et d’établissements de l’économie sociale et solidaire (ESS). C’est ce que nous apprend l’étude « Regards sur l’économie sociale et solidaire en Île-de-France ». La région capitale accueille 15 % des établissements de l’ESS française et en concentre 17 % des emplois (devant Rhône-Alpes : 10 % des établissements et 11 % des emplois). Soit pour l’Ile-de-France : 374.000 salariés et 31.000 établissements.

Un salarié de l’ESS sur deux travaille dans le secteur de l’éducation (organismes de formation, etc.), de la santé (hôpitaux associatifs, etc.) ou de l’action sociale (accueil des personnes handicapées, crèches et garderies, etc.), des secteurs d’intervention très féminisés.
Les femmes sont majoritairement présentes dans l’ESS francilienne (63 %) alors que dans le reste de l’économie, seuls 45 % des emplois sont occupés par des femmes.

Le salaire horaire moyen net de l’ESS francilienne est de 13,1 euros (15,7 euros pour le salaire moyen francilien). Il est certes de 12,5 euros dans les associations, mais de 15,6 euros dans les coopératives et 15,5 euros dans les mutuelles.
Ces écarts de salaires entre les hommes et les femmes sont plus faibles dans les associations. Le salaire horaire net moyen d’une femme exerçant dans une association est 17 % plus faible que celui d’un homme, contre 22 % en dehors de l’économie sociale.

Le poids des associations est très important puisque 79 % des salariés de l’ESS travaillent dans ces structures (soit 5 % de l’emploi total francilien). 8 % sont employés par des coopératives, 6 % par des mutuelles et 6 % par des fondations.

L’étude « Regards sur l’économie sociale et solidaire en Île-de-France » qui vient de paraitre, propose un portrait détaillé de l’emploi dans les associations, les coopératives, les mutuelles et les fondations en Île-de-France. Elle est le fruit d’un partenariat entre l’Insee Île-de-France, l’Atelier-Centre de ressources régional de l’économie sociale et solidaire et de la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire francilienne.

Cette publication disponible sur les sites internet des partenaires, marque le début des activités de l’Observatoire de l’économie sociale et solidaire en Île-de-France mis en place par l’Atelier et la CRESS Île-de-France.