Au micro de RMC, mercredi 3 novembre, le socialiste Ali Soumaré est revenu sur sa rencontre avec le président de la République, en novembre 2007, après les émeutes dans sa ville de Villers-le-Bel qui avaient éclaté après la mort de deux adolescents percutés sur leur mini moto par un véhicule de police. A l’époque, pas encore conseiller régional, Ali Soumaré avait accompagné à l’Elysée les parents des deux jeunes. Dans son livre « Casier politique », paru jeudi dernier, il  écrit  qu’à l’issue de cette rencontre, il s’est dit :« Sarkozy est fou ». Sur RMC, il s’explique sur cette petite phrase et renchérit parlant de « quelqu’un qui n’est pas très net en tout cas ».

« C’est le regard que j’ai du bonhomme. Je parle bien du bonhomme, a précisé Ali Soumaré, mercredi au micro de RMC.  Ce n’est pas la fonction présidentielle que j’insulte, mais ce que je vois personnage et comment il se comporte. J’ai trouvé ça hallucinant comme comportement »

Ali Soumaré était l’invité de l’émission « Les Grandes Gueules », le talk-show politique de la station FM. Le jeune élu socialiste évoque au micro « un personnage assez fou », relatant l’épisode de la rencontre du Président de la République avec les parents en deuil. Alors porte-parole des familles, Ali Soumaré s’étonne de la conduite de Nicolas Sarkozy tout au long de l’entretien, « dans le comportement, la gestuelle, dans la manière d’apostropher les gens »

« J’avais vu beaucoup d’images de Nicolas Sarkozy. C’est vrai, c’est assez impressionnant quand on le voit à la télé. Mais quand on le voit en vrai, on voit vraiment… et encore j’essaye de décrire les choses, mais quand on le voit vraiment dans la manière dont il est physiquement, la manière dont il se comporte et sa gestuelle, il nous fait penser à quelqu’un qui n’est pas très net en tout cas », conclut Ali Soumaré au micro de RMC (voir la vidéo de l’émission les Grandes Gueules")

http://www.dailymotion.com/embed/video/xfi59m