Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

Les poloïstes de Taverny savaient que la venue de Nice s’annonçait compliquée. Samedi soir dans leur antre, les hommes de Marc Amardeilh n’ont pu que constater l’écart qui les séparait encore du top niveau français. Menés 9 buts à 6 à la mi-temps, les partenaires de Julien Bourges ont resserré leur défense pour finalement s’incliner 12 à 7 au terme du match. Les Valdoisiens pointent au septième rang du championnat de France Elite à égalité de point avec le cinquième et le neuvième. « Le résultat est un peu décevant, témoigne l’entraîneur Marc Amardeilh. On a mis beaucoup de temps à se mettre dedans défensivement. Du coup, ils ont très vite pris le large. Mais la suite a été meilleure. Tout le monde a joué en plus. Les deux prochains déplacements à Marseille et Sète vont être extrêmement compliqués. Il ne faudra donc pas se rater face à Douai et Aix-en-Provence ensuite si l’on veut se maintenir en Elite. »