Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

L’air des Vosges a réussi à l’Entente Cergy-Osny-Pontoise ce week-end. En difficulté depuis le début de la saison avec quatre défaites en neuf rencontres, l’équipe valdoisienne se devait de rebondir sur le parquet de Mirecourt. Malgré un match en dents de scie, montrant encore la fébrilité préfectorale, les hommes de Frédéric Dubois ont su rester solides dans les dernières minutes pour l’emporter 67 à 62. Désormais troisième de la poule D de Nationale 2 (mais avec un match d’avance sur leurs poursuivants), les partenaires de Pierre Parker ont peut-être repris leur marche en avant en vue des deux premières positions qualificatives pour les play-offs.