Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Le hockey valdoisien se porte mal. Les deux clubs phares de la discipline dans le département connaissent un début de saison catastrophique. Opposés à l’ogre brestois et son attaque de feu, l’Entente Deuil-Garges avait juste pour objectif de limiter la casse. Mais les hommes d’Eric Lamoureux ont pris 17 buts en 60 minutes… pour s’incliner finalement 4 à 17 à domicile. Les Chiefs sont désormais lanterne rouge du championnat de France de Division 1, deux places derrière les Jokers de Cergy-Pontoise.  Des Verts et Rouges bien pâles sur la glace d’Avignon, seule équipe sans victoire jusque là. Les protégés d’Allan Jacob ont été battus deux buts à un face à une formation plus qu’à leur portée. Une véritable déception qui plonge un peu plus les Valdoisiens dans le doute.