sedrikovic
12.00

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-language:EN-US;}

Saint-Ouen-l’Aumône et Sannois-Saint-Gratien ont inversé leur place respective en Nationale 2 et Nationale 1 à l’inter-saison. Il se pourrait bien que les deux équipes phares du handball masculin valdoisien échangent à nouveau leur position à la fin de cette saison 2010-2011. En N1, Saint-Ouen-l’Aumône a été battu pour la cinquième fois de la saison sur le parquet de Gien, à l’arrachée 28 buts à 27 après avoir longtemps mené. Pis, les hommes de Franck Arbonville inversent leur position au classement avec leur adversaire du jour pour se retrouver à la douzième place, synonyme de relégation. A contrario, Saint-Gratien-Sannois (Nationale 2) a pris la mesure de l’ancien leader rennais dans les dernières minutes pour l’emporter 25 à 24 et remonter à la troisième place de la poule 1 de Nationale 2.