Découvrez la quinzième édition de festival Jazz au fil de l’Oise qui se déroule à Auvers-sur-Oise jusqu’au 5 décembre. Au programme de la cinquième et dernière semaine : Daniel Mille, Elisabeth Kontomanou ou encore Riccardo Del Fra. 

 Jeudi 2 décembre Ermont à 20h30 Tarif plein : 16 €/tarif réduit : 13 € 

Théâtre de L’Aventure, 1 rue Gambetta  95120 Ermont

YEREKFOLI

Marius Pibarot, violon, Jérôme Gras, contrebasse, Vahan Kerovpyan, zarb

Vahan, Marius et Jérome, trois jeunes gens à la tête bien faite, décident de fonder ensemble le groupe « Yerekfoli », nom qui provient de yerek qui signifie trois en arménien et de foli qui signifie musique en Bambara. Un raccourci, en quelque sorte des musiques originales qu’ils jouent, inspirées des musiques du monde.

– Daniel MILLE L’attente
Daniel Mille,
accordéon, Julien Alour, bugle, Alfio Origlio, piano, Jérôme Regard, contrebasse, André Ceccarelli, batterie

 Après la pluie, Daniel Mille, nous convie à L’Attente 4 ans après, le sixième album à son actif. Anches et soufflets vibrants, l’accordéoniste se fait musicien d’un film imaginaire, poète d’histoires pleines de tendresse à l’élégance hors du temps, pour  nous emporter dans son univers où la pudeur fait place doucement à la mélancolie qui « n’est pas ce sang noir qui accable : il y a un bonheur dans la tristesse, une joie du mode mineur… ». En totale empathie pour servir l’attente, ses compagnons de musique se sont imposés par leur talent, leur âme, avec notamment, la présence du batteur légendaire, André Ceccarelli avec lequel le leader rêvait depuis longtemps de jouer… Mille et une nuits de nacre.

Vendredi 3 décembre Saint-Ouen-L’Aumône à 21h Tarif plein : 16 €/tarif réduit : 12€ 

Centre Culturel L’imprévu, 23 rue du Général Leclerc  95310 Saint-Ouen-L’Aumône

Elisabeth KONTOMANOU, Laurent COURTHALIAC Duo

Elisabeth Kontomanou, chant, Laurent Courthaliac, piano

Pour le plaisir du plus grand nombre, ce duo de charme s’installe à nouveau au sein du festival.

Car la diva, Elisabeth Kontomanou, sans afféterie, dans un dénuement propre à ces grandes amoureuses écorchées, Bessie Smith, Sarah Vaughan, Billie Holiday, avec ce sens originel du swing et du blues, vaut qu’on l’écoute avec ferveur. Laurent Courthaliac, remarquable de sobriété, l’accompagne d’une attention sans égale.

– Le Journal de Riccardo DEL FRA – CREATION

John Ruocco, clarinette, Glenn Ferris, trombone, Pierre de Bethmann, piano,

Riccardo Del Fra, contrebasse, Billy Hart, batterie

 Inspiré par le désir d’inscrire les voies tracées par ses multiples expériences musicales, Riccardo Del Fra rassemble au sein de cette nouvelle formation, qu’il envisage comme son journal, des musiciens prestigieux, tous amis de longue date, pour écrire un nouveau chapitre de son histoire musicale. Histoire riche de rencontres et nourrie d’inspirations diverses : le jazz bien sûr, mais aussi la musique française, Dutilleux ou Takemitsu et le cinéma pour lequel il a signé la plupart des BO des films de Lucas Belvaux, dont le très récent, Rapt. Pédagogue, le plus parisien des Romains est directeur du département Jazz du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris où sa volonté de décloisonner les univers musicaux s’affirme également. Cette personnalité incontournable de la scène jazz, rare et authentique, nous offre une musique dansante, raffinée et architecturée, aussi légère que profonde, loin de tout bavardage. Liberté, interaction et partage, goût de la mélodie, les compositions de Riccardo Del Fra suggérées par l’individualité et les sonorités de ses musiciens portent aussi en elles lyrisme et poésie, empreintes laissées par un compagnonnage de plus de neuf ans avec le trompettiste Chet Baker.

2 concerts pour une même date : jazz (à Osny) ou  blues (à Cergy), vous allez devoir choisir entre les deux concerts suivants !

Samedi 4 décembre Osny à 20h30 Tarif plein : 16 €/tarif réduit : 12 € 

Salle de la Chapelle du Château de Grouchy,  Rue William Thornley  95520 Osny

André MINVIELLE, Lionel SUAREZ invitent Michele HENDRICKS

André Minvielle, voix, scat, Lionel Suarez, accordéon, Michele Hendricks, voix

 Le fameux «voc’alchimiste» André Minvielle et son complice Lionel Suarez, virtuose de l’accordéon qui a notamment accompagné Nougaro et Lavilliers, nous entraînent dans un florilège d’acrobaties verbales et musicales, entre blues, jazz, patois, chanson, scat, mots d’esprits et bonne humeur. L’invitation, en rien anodine, faite à Michele Hendricks, brillante héritière d’une tradition de vocaliste ne fera qu’accroître le niveau de prouesses et de plaisir partagés ; en effet un opus récent d’une richesse unique Follow Jon… if you can !!!, hommage à Jon Hendricks, père de Michele, l’amenait déjà à partager l’aventure discographique avec le tandem.  Comment résisterez-vous à ces envolées lyriques ?

Samedi 4 décembre  Cergy à 20h30 Tarif plein : 12 €/tarif réduit : 8 €   

L’Observatoire, 12 allée des petits pains 95000 Cergy

– Marc-André LEGER, guitare

Révélation du tremplin Festival Blues sur Seine 2008, le guitariste canadien, au dobro, nous sert un blues des racines, acoustique, simple et bouleversant.

– Eric BIBB Booker’s guitar

Eric Bibb, chant, guitares acoustiques Fylde, Grant Dermody, harmonica

 Quinquagénaire, au visage toujours juvénile, Eric Bibb est l’une des figures de la nouvelle scène blues combinant tradition et modernité. Il aura fallu que le hasard lui mette entre les mains la vieille National du grand Bukka White, guitariste légendaire des années 1930 du Delta pour bouleverser en profondeur son rapport à la tradition et initier un véritable hommage aux pionniers du blues. Le dénuement des duettistes témoigne de la simplicité propre au blues du Delta, qu’Eric Bibb définit ainsi : « le blues doit rester cette expression universelle, cette poésie cosmique du réel transmise à l’origine par des fils d’esclaves, des hommes humbles qui n’avaient que ça pour survivre et dont le message a fini par rayonner dans le monde entier. »

Dimanche 5 décembre L’Isle Adam à 17h Tarif plein : 16 €/tarif réduit : 12 €

Maison de L’Isle Adam, 3 avenue Abbé Breuil  95290  L’Isle Adam

– OMEGA

Brice Perda, soubassophone, Florent Mery,  clarinette, Michael Havard, sax, Jennifer Quillet, trompette, Johan Blanc, trombone,

Loïc Audureau, accordéon, Jérôme Chaumond, batterie

Adeptes de l’air soufflé, sous toutes les formes, ces pirates tout terrain arborent fièrement le pavillon d’un soubassophone tenu par Brice Perda – brillant Lauréat du C.R.R. de Cergy-Pontoise. N’en soyez pas étonné, vous risquez de taper du pied, même sur des rythmes impairs, tant leur groove décalé est communicatif !

Julien LOURAU Saigon Quartet

Julien Lourau, sax, Laurent Coq, piano, Thomas Bramerie, contrebasse, Donald Kontomanou, batterie

 Magnifique saxophoniste toujours prêt à se renouveler, Julien Lourau que l’on ne présente plus, aime explorer de nouveaux territoires. Après l’électro et son groupe mythique, le Groove Gang, ou bien ses collaborations explosives en compagnie de Bojan Z, Karim Ziad (Cf. l’édition précédente), c’est à un nouveau défi qu’il s’attaque. De Coltrane à Marsalis, en passant par David Murray, tous les saxophonistes ténor, soprano, convoitent rituellement le format du quartette considéré comme une ascension de l’Everest ! Si la tâche est périlleuse, mieux vaut être assuré d’être bien accompagné. Avec ce quartette acoustique constitué d’une rythmique éblouissante, Laurent Coq, au piano, Thomas Bramerie à la contrebasse, Donald Kontomanou, à la batterie, c’est un parcours sans faute que nous offre Julien Lourau, au sommet de sa maturité.