Après quatre mois d’audiences, d’expertises et de débats techniques, le tribunal de Grande Instance de Pontoise a conclu ce lundi matin à la responsabilité pénale de la compagnie aérienne Continental Airlines, condamnée à 200 000 euros d’amende et surtout 1 million d’euros de dommage et intérêt à verser à Air France. L’avionneur américain a décidé de faire appel de cette décision. Autre condamné : l’employé de Continental qui a fabriqué et fixé la lamelle à l’origine de l’accident à 15 mois d’emprisonnement avec sursis. La totalité des autres personnes physiques ont été relaxés. Le 25 juillet 2000 cette catastrophe aérienne avait fait 113 victimes. Plus d’informations dans le reportage de VOtv dans le journal télévisé du lundi 6 décembre à partir de 20h. 

http://www.dailymotion.com/embed/video/xfyzus