Lundi, 170 entreprises du Val d’Oise ainsi que leurs partenaires institutionnels se sont réunis en préfecture à l’occasion d’un événement organisé par la préfecture du Val d’Oise et la Caisse des Dépôts. Ils ont pu découvrir un éventail  d’outils de financement publics à destination du monde économique, en particulier ceux du Fonds stratégique d’investissement (FSI).

L’Etat soutien l’innovation. C’est ce qu’on pu découvrir les 170 entrepreneurs réunis en préfecture du Val d’Oise ce lundi. Le préfet leur a présenté les différentes mesures de soutien à l’innovation proposées par l’Etat. Par exemple, le programme « Investissements d’avenir », « les garanties et financements d’Oséo » à destination des PME et le « crédit impôt recherche ». Pour ce qui est des aides en termes de recherche de financement, des mesures telles que « la médiation du crédit » ou « les mesures fiscales et sociales » ont aussi été abordées. Enfin, Pierre-Henry Maccioni a tenu à démontrer qu’aucune catégorie d’entrepreneur n’est laissée en retrait. Il a en effet présenté le Fonds de garantie pour la création, la reprise ou le développement d’entreprises à l’Initiative des Femmes (FGIF), créé par l’Etat et géré par France Active. « Le FGIF a pour objectif de favoriser l’accès des femmes créatrices d’entreprises au crédit bancaire, en apportant une garantie à hauteur de 70 % du montant accordé par la banque » explique la préfecture. Dans les faits, ce dispositif a permis à 91 femmes de créer leur entreprise en 2009.  « Plus de 150 emplois ont ainsi été créés » ajoute-t-elle. Pour sa part, la Caisse des Dépôts a pour priorité « le développement des entreprises ». C’est en tout cas l’ambition qu’elle s’est fixée dans le cadre de son plan stratégique Elan 2020. Elle entend ainsi « accompagner davantage les PME et les entreprises françaises en faisant émerger plus de 1000 PME présentant un potentiel de croissance et en finançant la création ou la reprise de 40 000 TPE chaque année d’ici 2012 ».

Le Fonds stratégique d’investissement (FSI) a été créé en 2008 pour répondre « aux besoins en fonds propres des entreprises françaises porteuses de croissance et de compétitivité ». Il est doté de 20 milliards d’euros pour répondre. « Le FSI est en mesure d’accompagner directement ou à travers les fonds qu’il finance les entreprises de toutes tailles, de tous secteurs et de toute maturité » explique la préfecture. Sur les 37 entreprises financées par ce dispositif (à hauteur de 1,4 milliard d’euros), 4 sont implantés dans le Val d’Oise et ont ainsi bénéficié de 68 millions d’euros. «Le FSI abonde également des fonds nationaux, sectoriels et régionaux, notamment Ile-de-France Capital, lequel a apporté son soutien à 18 entreprises du Val-d’Oise depuis sa création. « L’entreprise Techno de Neuville-sur-Oise a témoigné de ce soutien » ajoute la préfecture. Ce séminaire a aussi permis de découvrir les financements mobilisables à travers les plate-formes d’initiative locale d’aide à la création et à la reprise d’entreprises. Ce sont ainsi 107 entreprises du Val-d’Oise qui ont bénéficié d’un prêt d’honneur en 2009, soit 12% du total des entreprises franciliennes. Enfin, la Caisse des Dépôts a présenté la nouvelle plate-forme francilienne d’orientation financière « financer sa boîte.fr ». Sur les 300 entreprises de la région Ile-de-France qui en ont bénéficié, 27 sont situés dans le Val-d’Oise.