Mardi matin, pas moins de 130 policiers ont réalisé une descente dans le quartier du Puits-la-Marlière à Villiers-le-Bel, révèle Le Parisien dans son édition de mercredi. Cette vaste opération fait suite aux fusillades qui se répètent depuis la rentrée. Au finale, cinq personnes ont été placées en garde à vue.

La composition des forces de l’ordre présente mardi matin à Villiers-le-Bel ne laisse pas de doute sur l’ampleur de l’opération. Le Parisien Val d’Oise rapporte la présence d’hommes du Raid, d’une équipe de la Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI), d’effectifs départementaux et locaux en renfort ainsi que les policiers de la sûreté départementale du Val-d’Oise. En tout, ce sont 130 policiers qui ont été déployés sur ce territoire, théâtre de plusieurs rixes entre quartiers depuis des mois. Résultat de l’opération : 5 jeunes du Puits-la-Marlière suspectés d’avoir participer à ces violences urbaines ont été interpelés dont un soupçonné d’être un leader du quartier.