Le syndicat des transports franciliens (STIF) est pointé du doigt par des élus UMP au Conseil Régional. Le Stif est accusé de retarder les travaux de rénovation sur les RER C et D. Chaque jour plus d’un million de voyageurs empruntent les RER C et D. C’est 40% de voyageurs en plus en ces 10 dernières années. Valérie Pécresse et les élus UMP manifestaient mercredi devant le STIF au moment où celui-ci doit voter les crédits pour 2O11.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xg1odn