Le Mouvement Démocrate du Val d’Oise, réuni le 6 décembre à Enghien sur le thème du logement, exige que le Préfet fasse appliquer la loi SRU à toutes les communes ayant l’obligation de s’y soumettre « sans accepter la moindre excuse ». Le Modem appelle donc tous ses militants et plus généralement tous les Valdoisiens à participer au rallye organisé ce samedi au départ de Bezons et qui se rendra à Mériel, Frépillon et Auvers-sur-Oise.
 
 Dans un communiqué, le MoDem 95 rappelle la « situation catastrophique » de l’Ile-de-France dans le domaine du logement. Dans la région, il y a 374 000 demandes de logements en attente d’attribution, 80 000 dossiers DALO (Droit au logement opposable) et 80% des Franciliens seraient susceptibles d’accéder à des logements sociaux. « S’il est vrai qu’une grande partie des personnes se voyant attribuer des logements sociaux sont des bénéficiaires de la loi DALO, autrement dit en grandes difficultés financières et sociales, de nombreux jeunes couples, des familles mono-parentales et des personnes âgées constituent les principaux demandeurs prioritaires » détaille le parti de François Bayrou qui dénonce le manque de volonté des partis politiques au pouvoir.

Le Centre estime avoir la solution. « Il suffirait d’exiger que le Préfet fasse appliquer le SRU à toutes les communes ayant l’obligation de s’y soumettre, sans accepter la moindre excuse du type : manque de terrains dans la commune, obligation de bâtir de nouvelles écoles, des crèches, des infrastructures  supplémentaires… », explique-t-il. Il en va de même pour la création d’aires de stationnement pour les gens du voyage ou encore pour les rénovations d’immeubles qui « doivent être faites selon les nouvelles normes réglementaires, afin de leur ôter toutes connotations regrettables pour les personnes qui y demeurent. »

Car en 50 ans, le logement social ne répond plus aux mêmes besoins. « Les prix des logements ont été multipliés par 58, les loyers par 18 et le nombre de personnes en situation de précarité a explosé » rappelle le MoDem. « Le logement social est devenu une réponse à une situation d’urgence et rien n’est fait pour permettre à ses occupants d’évoluer vers un habitat d’une meilleure qualité » ajoute-t-il. Pour faire bouger les choses, le MoDem, comme beaucoup d’autres formations politiques, appelle ses adhérents à participer à la prochaine série d’étape du rallye pour faire respecter le SRU dans les 25 communes du Val d’Oise ne remplissant pas les conditions minimum de la loi.

Le rendez vous est fixé à 9h face à la mairie de Bezons pour ceux qui souhaitent profiter des bus ou du co-voiturage mis en place. Après les visites des différentes villes les plus concernées, une audience sera  demandée au Préfet afin de lui demander l’application ferme des lois déjà à sa disposition et la création de nouveaux projets de constructions dans les communes.