A partir de 3 ou 4 degrés, l’acier se rétracte. Résultat, ce sont des rails qui se cassent… en moyenne 3 à 4 fois par an. La solution pour stopper les effets du froid, envoyer de la chaleur sur les rails. La SNCF surveille principalement les points d’aiguillages. Regardez le reportage.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xg0mjw