Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

Face à Valence, adversaire direct pour le maintien, l’Entente Deuil-Garges n’est pas passé loin du compte. Les hommes d’Eric Lamoureux peuvent même nourrir des regrets. Ils pensaient sans doute avoir fait le plus dur en revenant au score, cinq buts partout à moins de trois minutes de la fin du match. C’était sans compter sur un dernier coup de butoir des Valentinois à 1’30’’ du buzzer. Cette onzième défaite de la saison (5 buts à 6) laisse les Gargeois à la douzième place du classement du championnat de France de Division, un rang devant leurs voisins de Cergy-Pontoise. Des Jokers qui ont pris une « dérouillée » à Anglet. Menés trois à zéro après 25 minutes de jeu, les Verts et Rouges, toujours privés de leur coach Alan Jacob, ont fait rentrer leur gardien remplaçant, Mickaël Muller. Sans plus de succès. Les partenaires d’Olivier Viennot s’inclinent sur le score sans appel de neuf buts à zéro.