Défiance envers la justice, mauvaise image de la profession ou encore coût des honoraires trop élevés… Tels sont les obstacles qui freinent la population qui serait tenté de venir taper à la porte d’un cabinet d’avocat. Pour casser cette image, le barreau du Val d’Oise a décidé de prendre les choses en main. C’est au volant d’une caravane que les avocats ont sillonné les villes en quête de justiciable. Constat : les demandes ne sont pas les mêmes que l’on habite Montmorency ou Sarcelles. Reportage

http://www.dailymotion.com/embed/video/xg4vzq