Le maire UMP de Franconville regrette les choix de transports du maire de Paris et du Président de Région. "L’un et l’autre privilégient Arc Express, nettement plus avantageux pour Paris et ses abords (…). Le Grand Paris doit concerner l’ensemble du territoire francilien. C’est dans les départements de la Grande Couronne que les enjeux en termes de développement de l’activité économique et de l’habitat, sont le plus dynamiques. C’est une réalité que ne semblent pas vouloir comprendre les exécutifs des conseils de Paris et de la Région Ile-de-France"

"Arc Express, le projet de la Région Ile-de-France est une rocade ferrée à quelques encablures du périphérique mais la banlieue ne se limite pas au nouveau Triangle d’or Montreuil-Saint-Denis, déclare le maire UMP de Franconville. La banlieue et le Val-d’Oise ont besoin d’un projet qui doit relier et conforter les pôles d’activités aux zones d’habitat en plein développement".

"Une fois de plus, nos impôts vont servir à payer des infrastructures parisiennes au détriment par exemple, du prolongement de la rocade nord dont les travaux ont démarré ce lundi. La Région bloque le financement de sa seconde phase entre Epinay-sur-Seine-Sartrouville via Argenteuil alors qu’il s’agit d’un enjeu vital pour les valdoisiens !", affirme l’élu qui entend "défendre une rocade ferrée autour de Paris mais à une distance de quinze à vingt kilomètres autour du périphérique en poursuivant par exemple le développement de la Tangentielle ouest : Versailles-Noisy-le-Roi-Saint-Germain-en-Laye-Achères-Cergy-Pontoise qui peut utiliser le tracé de l’ancienne Grande Couronne dans des conditions financières supportables pour le contribuable francilien".