Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

La réunion au siège du CNOSF devant la chambre des conciliateurs n’a pas souri à l’Entente Sannois-Saint-Gratien. Aucune conciliation n’a été trouvée entre la formation valdoisienne et la Fédération Française de Football malgré les diverses solutions avancées par le club de CFA. De ce fait, la rencontre comptant pour le 8e tour de la Coupe de France aura bien lieu sur la pelouse du stade du FC Metz (Ligue 2) à 16h samedi. Une décision que regrette l’entraineur des Bleus et Noirs, Adrian Suka. «  C’est normal d’être déçu de cette décision, ça fait mal au cœur pour tout le monde. On va devoir prendre le train pour aller à Metz demain matin. Or, même si on a pu préparer cette rencontre dans de meilleures conditions que la semaine dernière, la saveur de jouer à domicile sera absente. Et cela va forcément jouer contre nous. »