/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

C’est les vacances. Entre le 17 et le 19 décembre, les aéroports de Roissy et d’Orly attendent plus de 700 000 voyageurs. L’occasion pour ADP de tester son « plan neige » qui prévoit des mesures pour lutter contre les intempéries attendues ce week-end.

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

 Selon Météo France, il devrait neiger ce week-end. Un véritable casse tête en ce début de vacances pendant lequel de nombreux voyageurs devraient utiliser les transports aériens dans les aéroports de Roissy Charles de Gaulle et Orly. En prévision des chutes de neige attendues, Aéroport de Paris se prépare depuis octobre avec la mise en place d’un « plan neige ». Celui-ci prévoit la mobilisation de 510 personnes (320 à Paris-Charles de Gaulle et 190 pour Paris-Orly) qui s’entrainent depuis 2 mois « à travers des exercices « grandeur nature ». Avec le déclanchement du « plan neige », ils se tiennent prêt à intervenir en cas d’intempéries. « L’une des missions d’Aéroports de Paris est de déneiger et de déverglacer les pistes afin de permettre aux avions de décoller ou d’atterrir en toute sécurité » explique l’entreprise.

Outre les moyens humains, ADP prévoit de lourds moyens matériels. « Pour le seul aéroport de Paris-Charles de Gaulle ce sont 74 machines (41 à Paris-Orly) qui sont dédiées au traitement de la neige dont des déneigeuses, balayeuses, fraiseuses, camions épandeurs, camions dégivreurs… » explique Aéroport de Paris. Des moyens qui se justifient lorsque l’on sait que « la surface des pistes et voies de circulation à traiter à Paris-Charles de Gaulle est égale à la distance aller-retour par autoroute entre Paris et Tours ». Un dispositif efficace aussi puisqu’il permet de dégager une piste de la taille de 40 terrains de football en 30 minutes à peine.

Pendant toute la période hivernale, ADP entend assurer la sécurité de ses passagers en offrant des infrastructures dégagées et en permettant ainsi aux avions de décoller et d’atterrir sans aucun risque. De plus, un maximum d’informations sera diffusé aux passagers pour les assister en cas de retard ou d’annulation de vols par les compagnies. Enfin, grâce à « un travail en collaboration étroite avec Météo France », ADP assurera une veille permanente afin d’être plus réactif.